QUI SOMMES-NOUS ?                                                             Consulter la Foire aux Questions                                              SERVICE CLIENT : 01 77 37 63 28

 

Vins bio

Vins bio

Vins bio

Une culture sans pesticides, des vignerons qui respectent les équilibres faune / flore, des vins qui expriment la diversité des terroirs . En savoir +

54 articles trouvés

Par ordre décroissant
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3

54 articles trouvés

Par ordre décroissant
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
Vins bio

Si le vignoble français ne représente que 3% des terres agricoles cultivées dans l’hexagone, il consomme à lui seul plus de 40% des matières actives phytosanitaires, dont 20 % des pesticides ! Du producteur de vin de pays aux propriétaires de grands crus, de nombreux viticulteurs ont pris conscience que l’agriculture intensive même à la désertification des zones rurales, consomme de plus en plus d’énergie, et conduit inéluctablement à une dégradation des sols, de l’air, de l’eau et des paysages, et à une mise en danger de la santé des hommes et femmes qui vivent dans cet environnement.
La viticulture « biologique » tente d’apporter une réponse différente. Strictement réglementée, les vignerons qui produisent des « vin issu de raisins de l’agriculture biologique », » doivent souscrire à un cahier des charges homologué par le Ministère de l’Agriculture et l’Union Européenne. Au travers de ce cahier des charges, ils s’engagent notamment à pratiquer une culture sans recourir aux engrais chimiques ni aux pesticides de synthèse, et doivent se soumettre à des contrôles ré-guliers opérés par les organismes certificateurs habilités par les Pouvoirs Publics.Les moûts issus de raisins « biologiques » sont vinifiés et élevés dans ce même état d’esprit global et avec autant d’égards que les vignes. Le maître de chai doit ainsi réduire au plus strict minimum ses interven-tions pour préserver l’évolution naturelle du vin, et utiliser le minimum de soufre nécessaire à sa bonne conservation.La viticulture bio-dynamique, inspirée par la pensée de Rudolf STEINER, vise les mêmes objectifs, mais s’appuie sur une démarche encore plus globale, en utilisant les forces naturelles pour cultiver et vinifier. Très peu d’intrants et la volonté de retrouver un art de faire d’avant les diktats de l’agrochimie.