Qui sommes-nous ?                                                             Consulter nos astuces sur le blog                                             SERVICE CLIENT 01 77 37 63 28

 

Duo analyseur et purificateur air par ion négatifs

Duo analyseur et purificateur air par ion négatifs

Le duo analyseur et le purificateur d'air contre les particules fines pour votre séjour ou votre chambre. Réduction drastique des particules fines voir disparition avec votre ioniseur d'air. Un air pur comme dans les cascades chez vous.

  • PRODUIT EN FRANCE

informations livraison vendeur

  • FRAIS DE PORT OFFERTS DÈS 135,00 € D'ACHAT ( France uniquement )
  • Livré chez vous à partir du 16/12/2019
  • Méthodes de livraison dès 6,10 €
    • Colissimo Expert
Vendu et expédié par :

- 10%

Prix normal : 848,00 €

Special Price 760,00 €

OU
Produit disponible

informations livraison vendeur

  • FRAIS DE PORT OFFERTS DÈS 135,00 € D'ACHAT ( France uniquement )
  • Livré chez vous à partir du 16/12/2019
  • Méthodes de livraison dès 6,10 €
    • Colissimo Expert
Vendu et expédié par :
Description

Détails

L'air que nous respirons est-il toujours sain ?

On parle de plus en plus de la qualité de l'air dans les logements et il est vrai que l'air dans les habitations peut par moment est plus pollué que l'extérieur, tout dépend où vous résidez. Les gaz les plus importants sont le CO2, les formaldéhydes (meubles par exemple), les composés organiques volatiles et surtout les particules fines jusqu'à 10PM.

le dioxyde de carbone ou le trouve t-on ?

Lorsque vous respirer surtout la nuit pendant vos heures de sommeil avec la fenêtre fermée, vous produisez du CO2 appelé dioxyde de carbone et c'est pour cela qu'il faut ouvrir la fenêtre le matin voir également le soir avant de dormir. Vous verrez rapidement la quantité de CO2 diminuer est revenir au vert.

le formaldéhyde, substance irritante et nocive sur la sante

Connu pour ses effets irritants, le formaldéhyde est une substance retrouvée principalement dans les environnements intérieurs car les sources y sont multiples : produits de construction, ameublement, produits détergents, etc... En effet, en raison de ses propriétés physico-chimiques, le formaldéhyde connait de multiples applications industrielles en tant que biocide, conservateur ou fixateur par exemple. Il est également émis naturellement lors de tout phénomène de combustion (feux, fumée de cigarette) et lors d’activités anthropiques (cuisson des aliments, poêle à bois).

En juin 2004, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a modifié la classification du formaldéhyde le faisant passer de la catégorie « substance probablement cancérogène pour l’homme » (groupe 2A) à « substance cancérogène avérée pour l’homme » (groupe 1) pour les cancers du nasopharynx par inhalation, sur la base d’études épidémiologiques en milieu du travail.

Les composés organiques volatils

Les composés organiques volatils (ou COV) se caractérisent par leur grande volatilité et se répandent aisément dans l’atmosphère, des ateliers et des bureaux, entraînant ainsi des impacts directs et indirects sur les êtres vivants et l’environnement.

Les COV, qu’est-ce que c’est ?

Les composés organiques volatils regroupent une multitude de substances, qui peuvent être d'origine biogénique (naturelle) ou anthropique (humaine). Les plus connus sont le butane, le toluène, l'éthanol (alcool à 90°), l'acétone et le benzène que l’on retrouve dans l’industrie, le plus souvent sous la forme de solvants organiques (par exemple, dans les peintures ou les encres).

Les COV ont un double effet sur la santé :

un effet indirect en agissant sur l’ozone, en tant que précurseurs de ce gaz dans l’air : les conséquences de cette surproduction d’ozone pour la santé varient selon le niveau d’exposition, le volume d’air inhalé et la durée de l’exposition. Plusieurs manifestations sont possibles : toux, inconfort thoracique, gêne douloureuse en cas d’inspiration profonde, mais aussi essoufflement, irritation nasale, oculaire et de la gorge. Ces effets diffèrent toutefois en fonction des individus et de l’état de santé ;

un effet direct en tant que substance toxique, jusqu’à des niveaux de gravité extrêmes justifiant une classification rigoureuse. Les COV les plus nocifs, comme le benzène, sont classés CMR (cancérogène, mutagène et reprotoxique). Ils font l’objet d’une réglementation renforcée, notamment dans le code du travail, dont les dispositions imposent à l’employeur de le substituer, ce qui prévaut sur toutes les autres mesures de réduction du risque (article R.4412-59 et suivants). (Source Ademe)

Les particules fines et extrafines dans l'air un ennemi invisible

Ce qui est paradoxale c'est que nous faisons attention à l'eau que nous buvons et ce que nous mangeons mais nous oublions que nous respirons jusqu'à 25 000 litres d'air par jour. Nous les voyons pas mais pourtant elles sont bien présentes autour de nous. Elles vont de 0.3PM à 10PM. Elles se diffusent rapidement et pénètre en profondeurs notre par la respiration ce qui engendre une sur-activité du système immunitaire, de vos capacités anti-oxydantes et provoquent allergies, inflammation, Bronchopathie à tout va. Même à la campagne, nous retrouvons ces particules fines surtout si vous êtes proche d'une usine ou d'une construction (bâtiments, route etc). Selon le Docteur Madeleine Epstein, allergologue : "Ces particules sont si petites, si minuscules qu'elles ne tombent pas au sol, elles restent dans l'air plus longtemps. Et surtout, les particules fines pénètrent très loin dans les voies respiratoires, jusqu'au fond des poumons. Elles ont donc un impact sur les voies respiratoires et même au-delà, car elles pénètrent dans la circulation sanguine, ont des effets cardiovasculaires, peuvent provoquer des inflammations, des problèmes hormonaux, cérébraux. Elles détraquent beaucoup de choses dans le fonctionnement de l'organisme.". Selon l'OMS, nous ne devrions pas inhaler plus de 10 microgrammes par jour sur une année de particules fines à 2.5PM.

Que vous apportera l'analyseur d'air dans tout cela ?

il vous permettra d'analyser l'air de votre logement, de votre bureau, dans votre voiture (lorsque vous êtes dans les bouchons parisiens par exemple).

Avec l'analyseur d'air vous pourrez vérifier si votre purificateur d'air ou ioniseur d'air filtre ou ionise votre intérieur

L'appareil est garanti 2 ans.

SAV en France

La boîte de votre analyseur d'air contient

Un notice,

Un câble d'alimentation compatible avec tous les chargeurs USB (smartphone, iphone)

et votre analyseur d'air respire la vie

Concernant le PURIFICATEUR D AIR par ionisation (ions négatifs)

Respirer un air pur est devenu une priorité pour les pouvoirs publics. On oublie beaucoup que l'air est plus important que la nourriture et l'eau et les personnes les plus vulnérables sont les bébés, enfants en bas-âge, personnes asthmatiques, âgées ou présentant des maladies chroniques. Les polluants les plus importants sont les particules fines et ultra fines car elles se logent au plus profond de notre organisme causant chaque année en France près de 48 000 décès.

Purifier son air par ionisation contre les particules fines avec TEGOYA

La pollution de l'air est un enjeu de santé publique, les particules et notamment les plus fines, sont désormais reconnues comme cause de maladies cardiovasculaires, de tension artérielle et de troubles du sommeil. En France, l’exposition chronique à la pollution de l’air est responsable de 48 000 décès annuels et 20% des enfants de moins de 36 mois y souffrent d'asthme en 2018. C'est la 3ème cause de la mortalité en France après l'alcool et le tabac. En Europe c'est plus de 530 000 morts prématurés chaque année.

Petit rappel de la pollution de l'air

Les phénomènes naturels (éruptions volcaniques, incendies de forêts…) mais surtout les activités humaines (industrie transports, agriculture, chauffage résidentiel…) sont à l’origine d’émissions de polluants, sous forme de gaz ou de particules, dans l’atmosphère.

Une fois émises dans l’air, ces substances sont transportées sous l’effet du vent, de la pluie, des gradients de températures dans l’atmosphère et cela parfois jusqu’à des milliers de kilomètres de la source d’émission.

Elles peuvent également subir des transformations par réactions chimiques sous l’effet de certaines conditions météorologiques (chaleur, lumière, humidité…) et par réactions dans l’air entre ces substances. Il en résulte l’apparition d’autres polluants.

Causes de décès dans la pollution de l'air extérieur

40 % : cardiopathies ischémiques ;

40 % : accident vasculaire cérébral ;

11 % : bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ;

6 % : cancer du poumon ;

3 % : infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l'enfant.

Causes de décès dans la pollution de l'air intérieur

34 % : accident vasculaire cérébral ;

26 % : cardiopathies ischémiques ;

22 % : bronchopneumopathies chroniques obstructives (BPCO) ;

12 % : infections aiguës des voies respiratoires inférieures chez l'enfant ;

6 % : cancer du poumon.

Pour le Dr Maria Neira, Directeur du Département OMS "Santé publique, déterminants sociaux et environnementaux de la santé", "les risques dus à la pollution de l'air sont désormais plus importants qu'on ne le pensait, en particulier en ce qui concerne les cardiopathies et les accidents vasculaires cérébraux. Peu de risques ont un impact supérieur sur la santé mondiale à l'heure actuelle que la pollution de l'air ; les données factuelles indiquent la nécessité d'une action concertée pour rendre l'air que nous respirons plus propre."

Qu'est-ce-que les particules fines et ultra fines ?

Les particules fines et ultra fines sont les plus responsables en tant que polluants car elles pénètrent dans les poumons jusqu'au alvéoles et circulent via le sang causant inflammation, bronchopathie, cancer du poumon (Organisation mondiale de la Santé).

Elles peuvent provoquer ou aggraver des maladies cardiovasculaires et pulmonaires, des infarctus et des arythmies. Elles peuvent aussi provoquer des cancers. En 2013, 87 % de la population urbaine de l'Union européenne était exposée à des concentrations de PM2,5 dépassant la valeur fixée par l'OMS (10 microgrammes/m3 par an) pour protéger la santé humaine. Les normes européennes en matière de qualité atmosphérique étant moins strictes, seulement 9 % de la population était exposée à des taux de PM2,5 dépassant la valeur cible définie par l'UE. Les avantages liés à l'amélioration de la qualité de l'air en Europe sont évidents.

Le respect par l'ensemble des pays de l'UE des normes de l'OMS en matière de qualité de l'air permettrait de diminuer les concentrations moyennes de PM2,5 et de réduire de 144 000 le nombre de décès prématurés par an, par rapport à la situation actuelle. Les PM2,5 se réfèrent aux particules d'un diamètre maximal de 2,5 μm. Les petites particules peuvent pénétrer profondément dans les poumons.

Les bienfaits des ions négatifs

Où se trouvent les ions négatifs ?

La capacité de défense du corps humain dépend en grande partie du fait de respirer une atmosphère avec un bon pourcentage d'ions négatifs. Nous ne pouvons malheureusement pas "commander" un orage lorsque nous le souhaitons ou vivre continuellement dans les environnements naturels qui les produisent. Nous devons les fabriquer de manière simple et facile et les absorber avec efficacité. Dans la nature, les ions négatifs se trouvent près des cascades, en montagne, en forêt.

Comment peut-on produire les ions négatifs ?

Il existe des appareils qui produisent des ions négatifs mais attention car beaucoup d'entre eux produisent également de l'ozone ou dégagent une odeur par la structure de l'appareil. Un bon ioniseur d'air doit pouvoir reproduire sans souci une quantité aussi importante qu'une cascade surtout si vous êtes en ville vu le taux de pollution.

Comment les ions négatifs sont-ils absorbés ?

Les ions négatifs peuvent être absorbés par une voie interne ou par voie locale. La peau est l'organe le plus grand de notre organisme. Avec un poids de cinq kilos, une superficie de plus de deux mètres, elle peut constituer un véhicule idéal pour l'absorption des ions négatifs.

Quand la concentration d’ions négatifs bénéfiques est-elle optimale ?

- Après l’orage et la pluie

- En altitude (800 – 1500 mètres)

- En terrain granitique

- À la campagne

- En forêt

- Au bord de la mer, près des vagues déferlantes

- Non loin d’une cascade, d’une fontaine, d’un jet d’eau

- Sous la douche (tiède ou froide)

Quand la concentration d’ions négatifs bénéfiques est-elle faible ?

1- Avant l’orage

2- Par mauvais temps

3- Par temps humide ou dans le brouillard

4- Aux équinoxes

5- Lors de la nouvelle ou de la pleine Lune

6- En air confiné (local, transport en commun, auto, école, bureau, hôpital)

7- En air conditionné

8- Près de certains appareils électriques (ordinateur, télévision, photocopieuse, radiateur électrique)

9- En cas de pollution (urbaine, domestique, tabac)

Informations techniques :

- 12 aiguilles produisant à 1 mètre 1000 milliards de ions négatifs (200 000 / cm3)

- 1.5 watt/h pour la consommation

- Alimentation

- Pas de production d'ozone

- Pas de filtre à changer

- Dimension : 28 * 8 * 7 cm

- 10 ans de garantie

- Fabrication française

Vendeur(s)

VENDEURS